Quelle liberté d’être mère en mouvement !

  • Je suis devenue mère pour la première fois une nuit d’été et suis redevenue mère 3 ans plus tard un matin d’hiver. Ces années ont été ponctuées par des périodes d’allaitement, des nuits blanches et l’apprentissage laborieux mais joyeux d’une nouvelle parentalité que nous avions à inventer. Trois années d’émerveillement aussi intenses qu’épuisantes. Mon corps s’était alourdi, mon périmètre de promenade rétréci et mes perspectives d’ailleurs évanouies.

    Démarrages difficiles en auto

    Puis vint pour moi le moment de la reprise du travail. Mon petit était à la crèche, mon grand à la maternelle à six kilomètres de là. Le planning du matin étaient serré, il était difficile d’être à trois endroits différents presque en même temps tout en prenant soin des phases de séparation. Je me déplaçais en voiture, accumulant à ces difficultés celles de la circulation routière et des montées et descentes du véhicule.

    Chaque matin, j’étais tendue, je pressais tout le monde et j’étais désolée de si mal accompagner mes enfants dans leur vécu.

    Je pris un jour la décision d’acheter un vélo électrique. Le relief autour de chez nous ajouté à ma fatigue chronique me faisaient pencher pour cette assistance secourable. Un siège enfant fut installé devant pour le petit, un autre derrière pour le grand.

    « Au premier coup de pédale avec mes deux enfants à mes côtés, je compris que j’avais eu là une idée salvatrice »

    La liberté par le vélo

    Au premier coup de pédale avec mes deux enfants à mes côtés, je compris que j’avais eu là une idée salvatrice.

    Ce mode de déplacement me reconnectait comme par magie avec deux choses essentielles.

    • La première était cette liberté de mouvement qui avait suffi à déclencher un élan de liberté de ma tête et de mon corps.

    Toutes les cellules de mon corps happaient goulûment tout ce que le « dehors » pouvait apporter de vivant, de vibrant.

    • La deuxième chose essentielle était de me re-connnecter à tous ces petits riens d’invisible dans la relation à mes enfants.

    J’avais quitté mes rêves de fusion avec eux pour comprendre que nous étions désormais trois corps mais aussi trois cœurs qui pouvaient battre à l’unisson 2x 30 minutes par jour.

    « Ça peut sembler paradoxal : nous devons tirer les enfants plus tôt du lit, les exposer au froid et à la pluie, mais leurs pleurs de séparation ont disparu et les tensions se sont évanouies ».

    Depuis ce jouliberté d'être mère en movement, pourquoi choisir le vélo en famille pour vos déplacements Parents à Parents Adèle Damoiseaur, nous sommes à vélo. Ça peut sembler paradoxal : nous devons tirer les enfants plus tôt du lit, les exposer au froid et à la pluie, mais leurs pleurs de séparation ont disparu et les tensions se sont évanouies. La menace ultime s’ils ne sont pas prêts le matin est devenue : « Nous allons devoir prendre la voiture !! ». Et là, branle-bas de combat, ils s’habillent seuls, avalent leur petit-déjeuner et se brossent les dents rapidement !

    Dans notre rituel cycliste, chacun a son rôle, sa responsabilité pour lui-même et pour le groupe : penser à tout ce qu’il faut pour ne pas avoir froid, lever son bras pour faire le clignotant, garder une attitude calme pour garantir l’équilibre général, avertir avec la sonnette, encourager maman en montée quand la batterie a lâché.

    Cette qualité d’échange, cette communion familiale est toujours récompensée par de petits cadeaux qui tissent la magie du quotidien : la course d’un écureuil, la brume sur un lac endormi, une abeille qui butine au feu rouge, l’envol d’un héron ou le passage, comme dans un rêve, d’un bateau d’aviron.

     

    FICHE PRATIQUE

    Vélo à assistance électrique (VAE)
    Dégager et prioriser vos besoins en terme d’utilisation : quel poids total sur le vélo, quel relief autour de chez vous, pliant ou non, batterie placée sur le porte-bagage, le cadre ou ailleurs pour éventuellement accrocher une remorque plus tard… Cela vous aidera dans le choix du vélo.
    Préférez un achat chez un revendeur indépendant proche de votre domicile. Vous pourrez ainsi bénéficier de vrais conseils et essayer votre vélo dans la rue, le temps nécessaire pour savoir s’il est véritablement adapté à vos besoins. Vous pourrez aussi le faire réviser sans soucis car les réparateurs de vélos du coin ne prennent parfois plus les VAE en réparation.

    Subventions
    Profitez de l’aide financière alloué par certaines villes de France

    Siège enfant
    liberté d'être mère en movement, pourquoi choisir le vélo en famille pour vos déplacements Parents à Parents Adèle Damoiseau siège vélo bébé avantTrès convaincue du siège bébé avant pour le transport dès tout petit jusqu’à l’âge de 3 ans (il arrive encore à mon grand de 6 ans d’aller dessus). La relation est merveilleuse. L’enfant est beaucoup plus acteur de son aventure et subit moins les chocs dans le dos.
    Beaucoup de références pour les offres de sièges bébé arrière. A vous de définir vos critères (poids, sécurité, facilité d’installation).

    Par exemple : amsterdamer, weeride,….

    Accessoires
    Casque, cape de pluie, sacoches, lumières… Voir par exemple le site cyclo

     

     

     

     

    Adèle nous a déjà fait le plaisir et la joie d’un bel article consacré à l’espace du Sommeil, à retrouver ici.

    Photos : Adèle Damoiseau

    29 Oct
    29 Oct

Nous répondons au plus vite, en général sous 24h.

Merci de nous avoir contacté, à très bientôt !

Enter a Name

Enter a valid Email

Message cannot be empty