Père et fils : quand une dépression sauve la relation

  • Sortir de la dépression


    Les événements qui s’abattent sur nous ont parfois des conséquences inespérées.

    La dépression de Guillaume a été l’occasion d’une triple renaissance : celle de Guillaume, celle de Jean, et celle de leur relation. Père et fils racontent.

    « J’avais réussi les études que j’avais voulu faire, je faisais le métier que j’avais choisi, j’avais apparemment tout pour aller bien. Mais ma vie amoureuse était compliquée, mon attitude froide et ambitieuse m’empêchait de vivre les relations que j’aurais aimé vivre ». Guillaume avait 30 ans, l’âge où de nombreux d’adultes construisent leur vie, se mettent en couple et s’occupent de leur carrière professionnelle. « j’ai pris un long congé sabbatique, j’ai arrêté de travailler et j’ai tout remis en question ».

    La traversée du désert va durer cinq ans.

    Jean, le père de Guillaume, se souvient : « j’ai pris conscience progressivement de la dépression de Guillaume.

    Mon fils était d’une maigreur quasi pathologique, c’était très douloureux pour moi de le voir dans cet état là. Ses postures rigides (crudivorisme, retour à la vie primitive, rejet complet de la société, repli sur soi) amplifiaient son inadaptation au monde et sa détresse.
    Au début, son comportement m’a agacé.

    Je me suis demandé ce qui lui prenait, je me suis dit que ce n’était pas mon problème.

    Mais je ne pouvais pas laisser sombrer le fils que j’aimais.

    Alors peu à peu, par simple empathie, ses souffrances sont devenues les miennes« .

     illustration : Yoann Lambert

    Poursuivez la lecture sur le hors série n°1 du magazine Parents à Parents (à feuilleter ou télécharger gratuitement)

    (à télécharger ou feuilleter en ligne après avoir cliqué sur le lien ci-dessous)

    Parents à Parents Webzine#1

    13 Mai
    13 Mai

Nous répondons au plus vite, en général sous 24h.

Merci de nous avoir contacté, à très bientôt !

Enter a Name

Enter a valid Email

Message cannot be empty